[eBook] Cobayes

Traduction PIERRE REIGNIER  - Langue d'origine : ANGLAIS

Résumé

Tout commence par une banale opération du genou dans un hôpital réputé. Mais Carl ne se réveillera pas de l'anesthésie. Et l'IRM confirme le décès de ce jeune homme pourtant en parfaite santé. Complication post-anesthésique, invoquent les médecins. Lynn, sa petite amie, refuse ce diagnostic. D'autant que le cas de Carl est loin d'être isolé... Elle se lance alors, au péril de sa vie, dans une enquête qui risque de faire éclater l'un des plus gros scandales du siècle. Et si tous les patients de l'hôpital étaient des cobayes ? Manipulation, profits, santé publique, conflit d'intérêts : depuis le légendaire Coma, jamais Robin Cook, le maître du thriller médical, n'avait été aussi proche de la réalité. « Une entrée terrifiante dans le monde de la médecine, de l'argent et de la manipulation. L'un des enjeux majeurs en termes d'éthique et de politique publique de notre époque. » Huffington Post

Avis des internautes

Avis général

(Cet ouvrage n'a pas encore d'avis)

Donnez votre avis

(De "Peu d'intérêt" à "Excellent")

  • EAN 9782226424686
  • Disponibilité Disponible
  • Nombre de pages 544 Pages

Série : Non précisée

Robin Cook

Fils de bonne famille (un magnat du textile), Cook passe sa petite enfance à Londres, puis dans le Kent pendant la guerre. Après un "bref" passage au Collège d'Eton, il fait son service militaire, puis travaille quelque temps dans l'entreprise familiale, comme vendeur de lingerie.ÿIl passe les années 1950 successivement :ÿà Paris au Beat hotel (où il côtoie William Burroughs et Allen Ginsberg) et danse dans les boites de la Rive gauche, à New York, où il se marie et monte un trafic de tableaux vers Amsterdam, en Espagne, où il séjourne en prison pour ses propos sur le général Francisco Franco dans un bar.ÿÀ cause de l'écrivain de polars médicaux Robin Cook, il a dû adopter le pseudonyme de Derek Raymond pour le marché anglo-saxon. En France, il continua d'être édité sous son vrai nom, ce qui causa quelque confusion avec son homonyme.ÿAprès avoir bourlingué de par le monde et avoir exercé toute sorte de petits boulots2, il est décédé à son domicile à Kensal Green, dans le nord-ouest de Londres, le 30 juillet 1994.ÿSon autobiographie,The Hidden Files, a été publiée en 1992. Elle est parue en français sous le titre Mémoire vive, Rivages/Écrits noirs, 1993

empty